Le département de la Savoie est classé en département où le moustique tigre, Aedes albopictus, est implanté et actif. Ce moustique est vecteur de virus tels que le chikungunya, la dengue et le zika. Il constitue une menace pour la santé de la population et est également une importante source de nuisances. Ses piqûres interviennent principalement à l’extérieur des habitations, pendant la journée, avec un pic d’agressivité à la levée du jour et au crépuscule.

Les autorités sanitaires telles que l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes avec les départements et la Métropole de Lyon, et l’Entente interdépartementale Rhône-Alpes pour la démoustication (EIRAD) suivent avec attention l’extension de l’implantation du moustique tigre. L’ensemble de la population peut participer à la surveillance de cette espèce afin de mieux connaître sa répartition. Il s’agit d’une action citoyenne permettant ainsi de compléter les actions mises en place.

Participez à la surveillance du moustique tigre, limiter sa prolifération c’est l’affaire de tous !

Le moustique tigre, faisons équipe avant qu’il ne pique

Vous trouvez un moustique tigre vous pouvez le signaler

Informations pour les voyageurs
L’objectif étant d’éviter l’introduction et la transmission de la dengue, du chikungunya et du zika en France métropolitaine, il est rappelé :

  • aux personnes se rendant dans des zones où circulent ces virus de se protéger des piqûres de moustiques sur place, mais également à leur retour à domicile, notamment si elles sont malades ;
  • en cas de symptômes évocateurs de l’une de ces maladies (maux de tête accompagnés de fièvre, douleurs ou courbatures…) survenant dans les 15 jours après le retour d’un pays où l’une de ces maladies est présente, il est recommandé de consulter sans tarder son médecin traitant.