Conseil Municipal des Jeunes

Élections du nouveau Conseil Municipal des Jeunes

Après avoir préparé rigoureusement leurs campagnes avec l’aide de leurs enseignants, les jeunes candidats des classes de CM1 et CM2 de La Plaine et du Chef-Lieu se présentaient à leurs camarades lors des élections du 17 octobre dernier.

Résultat des élections :

Lorena et Mathieu – CM1 La Plaine

Méléna et Théodore – CM2 La Plaine

Méva et Giulia – CM1 Le Chef-Lieu

Asia et Mathis – CM2 Le Chef-Lieu

Félicitations aux nouveaux élus !

S’ajoutent à ces huit nouveaux membres, Emma et Kalya, deux anciennes élues très investies, qui intègrent le CMJ à titre honorifique. Elles pourront faire bénéficier la nouvelle équipe de précieux conseils.

Les écharpes tricolores leurs ont été remises le jeudi 20 octobre dernier à la Ferme de Bressieux en présence de Monsieur Le Maire, d’une partie du conseil municipal et de leurs parents.

L‌e CMJ, c’est reparti !

Le Conseil Municipal des Jeunes (CMJ) de Bassens a été créé en 2021 sous l’impulsion de Peppina Pienne, conseillère municipale déléguée à la jeunesse.
Il a pour objectif d’apporter aux enfants des classes de Cours Moyen (CM) une connaissance de la vie locale et des institutions. Les propositions, jugées d’intérêt général, peuvent être étudiées, discutées et réalisées par la collectivité, dans le cadre de son budget et de ses orientations.

Séance d’information sur l’EAU pour les jeunes conseillers municipaux

Les conseillers municipaux jeunes ont accueilli ce lundi Martine Etellin et Anne Manipoud, respectivement adjointes au Maire vie citoyenne et culture, communication.

Ces dernières sont venues les informer de la démarche « Eau-Climat, on agit ! » engagée par le Comité Intercommunautaire pour l’assainissement du lac du Bourget (CISALB) auprès duquel Monsieur le Maire leur a demandé de représenter la Ville de Bassens.

Le CISALB met en œuvre des actions de territoire, entretient les cours d’eau à titre préventif, mène des chantiers de protection et de restauration au profit de l’eau et des milieux aquatiques du territoire du lac du Bourget. Sa démarche vise à comprendre le grand cycle de l’eau, pour pouvoir agir en conscience.

Il agit donc pour les milieux aquatiques, le grand cycle de l’eau, le lac du Bourget et incite chacun à agir.

La démarche « Eau-Climat, on agit ! » est une opération dont l’objectif est de mettre en œuvre, à l’échelle communale, un plan d’actions visant à adapter les pratiques et les usages de l’eau. Ce plan s’adresse aux services de la commune et à ses citoyens.

De nombreuses communes sont mobilisées pour une gestion parcimonieuse de l’eau. Ce projet vise à consolider et amplifier leurs initiatives et engager les autres communes dans une gestion vertueuse et exemplaire de l’eau.

En s’inscrivant dans la démarche, la commune s’engage à mettre en œuvre les actions dites obligatoires du projet et peut également souscrire à des actions à la carte.

Pour les jeunes du territoire, le CISALB a engagé le projet « Ambassadeurs du lac ». 

Il souhaite engager la jeune génération à transmettre le fruit de leurs apprentissages. Investir chaque élève du rôle de transmetteur « lacustre » : connaissances, expériences, émotions, observations ; que chaque jeune ayant bénéficié d’une découverte approfondie de l’écosystème lacustre en fasse bénéficier autrui.

Chaque enfant recevant connaissance est ainsi invité à la partager pour devenir lui-même un ambassadeur du lac, responsable de ce qu’il lèguera aux suivants. C’est une mise en responsabilité de chacun, à la hauteur de ce qu’il peut donner aux autres et à son écosystème de vie.

Et pour cela, un jeu éducatif dédié à l’enjeu du partage de la ressource en eau dans un contexte de changement climatique a été créé pour s’inscrire dans la démarche de territoire « Eau-climat, on agit ! » qui rassemble, à ce jour, 35 communes du bassin versant du lac du Bourget engagées dans une utilisation plus vertueuse de l’eau avec le soutien financier de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse.

Si nos jeunes conseillers municipaux décident de participer à cette démarche, ils recevront alors un accompagnement pédagogique pour une initiation à ce jeu à faire découvrir ensuite à leurs camarades d’école, aux jeunes de la commune, etc.

Voilà encore un beau projet de travail pour nos jeunes élus !